Centre d'échange d'Informations sur la Biodiversité des Comores sitemap

This page lists the links published in this portal, alphabetically ordered by title. You can also sort the items by URL or group them by server.

Links that appear in: [ URL objects] [ other types of objects: news, stories, events]

Links from URL objects

  • African Coelacanth Ecosystem Programme
    http://www.jlbsmith.ru.ac.za/coel.htm
  • Associations pour la Préservation du Coelacanthe
    http://gombessa.tripod.com/
  • Banque de données SINGER
    http://singer.grinfo.net/
  • Banque de données germoplasmes (IPGRI)
    http://web.ipgri.cgiar.org/germplasm/default.asp
  • CDB, Article 18-3 Les parties contractantes de la Covention sont encouragées à developper une coopération technique et scientifique pour faire jouer la synergie dans la mise en oeuvre de la Convention
    http://www.biodiv.org/convention/articles.shtml?lg=0&a=cbd-18
  • Centres d'échange régionaux: Afrique Cette page, située dans les pages du Centre d'échange de la République Démocratique du Congo, fournit des liens avec les Centres d'échange régionaux d'Afrique.
    http://bch-cbd.naturalsciences.be/congodr/cdr-fra/liens/regcl-h.htm
  • Centres d'échange sectoriels Page située sur le Centre d'échange belge, fournissant un accès à de nombreux sites intéressants.
    http://bch-cbd.naturalsciences.be/belgium/links/sethcl-h.htm
  • Centres d'échange thématiques Page située sur le Centre d'échange belge, fournissant un accès à de nombreux sites intéressants.
    http://bch-cbd.naturalsciences.be/belgium/links/themcl-h.htm
  • Commission Internationale pour la Protection des Alpes - CIPRA International La Convention alpine est une convention cadre visant à assurer la protection et le développement durable de la chaîne alpine. La Convention alpine a été signée le 7 novembre 1991 à Salzbourg en Autriche par les sept pays de l'arc alpin (Autriche, France, Allemagne, Italie, ancienne Yougoslavie, Liechtenstein, Suisse) ainsi que par la Communauté européenne. Un protocole additionnel a permis l'adhésion de la Principauté de Monaco. L'ancienneYougoslavie a été remplacée par la Slovénie. La convention est entrée en vigueur le 6 mars 1995.
    http://www.cipra.org/fr/cipra-home?set_language=fr&cl=fr
  • Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements climatiques La Convention Cadre sur les Changements climatiques a pour but la protection du climat de la planète et la lutte contre les émissions de gaz à effets de serre.
    http://unfccc.int/
  • Convention de Berne pour la Conservation de la Vie sauvage et des Habitats naturels en Europe Cette Convention a pour but d’assurer la conservation de la flore et de la faune sauvages et de leurs habitats naturels, notamment des espèces et des habitats dont la conservation nécessite la coopération de plusieurs Etats, et de promouvoir une telle coopération. Une attention particulière est accordée aux espèces, y compris les espèces migratrices, menacées d'extinction et vulnérables.
    http://www.coe.int/T/E/Cultural_Co-operation/Environment/Nature_and_biological_diversity/Nature_protection/
  • Convention de Ramsar pour la protection des zones humides La Convention pour la protection des zones humides est un accord intergouvernemental. Chaque Partie contractante devra désigner les zones humides appropriées de son territoire à inclure dans la Liste des zones humides d'importance internationale, appelée ci-après, "la Liste", et qui est tenue par le Bureau institué en vertu de l'article 8. Les limites de chaque zone humide devront être décrites de façon précise et reportées sur une carte, et elles pourront inclure des zones de rives ou de côtes adjacentes à la zone humide et des îles ou des étendues d'eau marine d'une profondeur supérieure à six mètres à marée basse, entourées par la zone humide, particulièrement lorsque ces zones, îles ou étendues d'eau ont de l'importance en tant qu'habitat des oiseaux d'eau.
    http://www.ramsar.org/
  • Convention de lutte contre la désertification Convention internationale dont l’objectif est la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification en particulier en Afrique.
    http://www.unccd.ch/
  • Convention des Nations Unies sur le droit de la Mer Cette convention est entrée en vigueur le 16 novembre 1994, gère tous les aspects de l’Océan et délimite le contrôle environnementale, les recherches scientifiques marines, les activités économiques et commerciales, les transferts de technologies et l’établissement des concertations concernant les fonds de l’océan.
    http://www.un.org/french/law/los/index.htm
  • Convention pour la protection de l’Environnement Marin en Mer Baltique (gouverné par la Commission D’Helsinki-HELCOM) Première Convention sur la protection de l'environnement marin de la région de mer baltique a été signée en 1974 par les états côtiers de la mer baltique à ce moment là. En 1992, une nouvelle Convention a été signée par tous les pays encadrant la mer baltique et par la Communauté Economique Européenne. La nouvelle convention de 1992 est entrée en vigueur le 17 janvier 2000 substituant de ce fait la convention 1974. Le corps régissant de la convention est la Commission de Helsinki. la Commission marine baltique de protection de l'environnement est également connue sous le nom de HELCOM. Les parties contractantes actuelles à HELCOM sont le Danemark, l'Estonie, la Communauté européenne, la Finlande, l'Allemagne, le Latvia, la Lituanie, la Pologne, la Russie et la Suède.
    http://www.helcom.fi/
  • Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage Cette Convention a pour but d'assurer la conservation des espèces migratrices terrestres, marines et aériennes sur l'ensemble de leur aire de répartition. C'est l'un des quelques traités intergouvernementaux concernant la conservation de la faune sauvage et de ses habitats à l'échelle mondiale. Depuis que la Convention est entrée en vigueur le 1er novembre 1983, le nombre de ses membres n'a cessé d'augmenter et compte actuellement 97 Parties représentant l'Afrique, l'Amérique centrale et l'Amérique du Sud, l'Asie, l'Europe et l'Océanie.
    http://www.cms.int/documents/convtxt/cms_convtxt_fr.htm
  • Convention sur le Commerce international des Espèces de la Faune et de la Flore sauvages menacées d'Extinction - Convention de Washington (CITES) Cette Convention est entrée en vigueur le 1er juillet 1975 et compte 150 Parties. Ces pays interdisent le commerce international des espèces menacées d’extinction.
    http://www.cites.org/
  • Encyclopedie Wikipédia , sur les Comores
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Comores
  • Formation régional CHM à Madagascar par le Point Focal Belge Dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention sur la diversité biologique (CDB), conformément aux articles 17 et 18.3 et aux recommandations de l’atelier de Ouagadougou, un atelier de renforcement des capacités de gestionnaires de site web pour le Centre d’Echange d’Information (CHM) a été organisé du 6 au 17 novembre 2006 à l'Office National pour l'Environnement conjointement par la Belgique et Madagascar avec l’appui du Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique.

    Cette formation avait pour but d’aider les trois pays représentés (Madagascar, l'Île Maurice et l'Union des Comores), à mettre en œuvre le CHM.
    http://www.biodiv.be/cooperation/chm_coop/regional_training/reg-tr-mada
  • Initiative Equateur L'Initiative Equateur met en avant les projets entrepris dans les collectivités locales de la zone équatoriale qui luttent pour la réduction de la pauvreté grâce aux efforts de conservation et à l'utilisation durable de la biodiversité. L'Initiative Equateur existe pour appuyer le Sommet Mondial pour le Développement Durable (SMDD) et la Convention sur la diversité biologique.
    http://www.undp.org/equatorinitiative/french/index.htm
  • Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique L'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique par l'intermédiaire du Point Focal national belge developpe un partenariat avec un certain nombre de pays africains dont l'Union des Comores.

    http://www.sciencesnaturelles.be/
  • Journal Officiel de l’Union des Comores

    Comme le dit le Secrétaire Général du Gouvernement dans son éditorial : "

    Ce site évoluera, se perfectionnera, pour répondre à la fois aux attentes du Gouvernement et des institutions de l’Union des Comores, mais aussi de l’ensemble des comoriens qu’ils vivent au pays ou à l’étranger. Il s’agit là, d’une fenêtre sur le monde que chacun de nous doit contribuer à laisser ouverte. Son contenu se modifiera et grossira au fur et à mesure du temps qui passe et des travaux en cours de recherche, de numérisation, d’intégration de bases de données, de mise en ligne, etc."

    ce site évoluera, se perfectionnera, pour répondre à la fois aux attentes du Gouvernement et des institutions de l’Union des Comores, mais aussi de l’ensemble des comoriens qu’ils vivent au pays ou à l’étranger. Il s’agit là, d’une fenêtre sur le monde que chacun de nous doit contribuer à laisser ouverte. Son contenu se modifiera et grossira au fur et à mesure du temps qui passe et des travaux en cours de recherche, de numérisation, d’intégration de bases de données, de mise en ligne, etc. - See more at: http://www.jocomores.gouv.km/spip.php?article80#sthash.unT9BsI3.dpuf
    ce site évoluera, se perfectionnera, pour répondre à la fois aux attentes du Gouvernement et des institutions de l’Union des Comores, mais aussi de l’ensemble des comoriens qu’ils vivent au pays ou à l’étranger. Il s’agit là, d’une fenêtre sur le monde que chacun de nous doit contribuer à laisser ouverte. Son contenu se modifiera et grossira au fur et à mesure du temps qui passe et des travaux en cours de recherche, de numérisation, d’intégration de bases de données, de mise en ligne, etc. - See more at: http://www.jocomores.gouv.km/spip.php?article80#sthash.unT9BsI3.dpuf
    ce site évoluera, se perfectionnera, pour répondre à la fois aux attentes du Gouvernement et des institutions de l’Union des Comores, mais aussi de l’ensemble des comoriens qu’ils vivent au pays ou à l’étranger. Il s’agit là, d’une fenêtre sur le monde que chacun de nous doit contribuer à laisser ouverte. Son contenu se modifiera et grossira au fur et à mesure du temps qui passe et des travaux en cours de recherche, de numérisation, d’intégration de bases de données, de mise en ligne, etc. - See more at: http://www.jocomores.gouv.km/spip.php?article80#sthash.unT9BsI3.dpuf

    http://www.jocomores.gouv.km/spip.php?page=sommaire
  • La Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel Cette Convention définit le genre de sites naturels ou culturels dont on peut considérer l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial, et elle fixe les devoirs des Etats parties dans l'identification de sites potentiels, ainsi que leur rôle dans la protection et la préservation des sites.
    http://whc.unesco.org/
  • Le Centre National de Documentation et de Recherche Scientifique (CNDRS) Mandat:
    http://www.komedit.org/cndrs_web/accueil_cndrs.HTM
  • Le texte de la Convention en anglais
    http://biodiv.org/convention/articles.asp
  • Le texte de la Convention en français
    http://www.biodiv.org/convention/articles.asp
  • Liste rouge des espèces animales menacées (banque de données du WCMC)
    http://www.unep-wcmc.org/isdb/Taxonomy/country.cfm?displaylanguage=FRA&search=all&Country=KM
  • Liste rouge des espèces animales menacées (banque de données du WCMC)
    http://www.unep-wcmc.org/species/animals/animal_redlist.html
  • Liste rouge des espèces animales menacées (red list IUCN)
    http://www.redlist.org/search/search.php?freetext=&modifier=phrase&criteria=wholedb&taxa_species=1&redlistCategory%5B0%5D=allex&redlistAssessyear%5B0%5D=all&country%5B0%5D=KM&aquatic%5B0%5D=all&regions%5B0%5D=all&habitats%5B0%5D=all&threats%5B0%5D=all&Submit_x=93&Submit_y=13&extendedResults=0&terrestrial=0&marine=0&freshwater=0&offset=0&sortorder%5B0%5D=spcscientificname&sortorder%5B1%5D=genname&sortorder%5B2%5D=spcname&sortorder%5B3%5D=spcauthor&sortorder%5B4%5D=spcinfrarank&sortorder%5B5%5D=spcinfraepithet&sortorder%5B6%5D=spcinfrarankauthor&sortorder%5B7%5D=spcstockname&sortorder%5B8%5D=comname_comp&sortorder%5B9%5D=rlcabb&sortorder%5B10%5D=rlscriteria&sortorder%5B11%5D=poptrend_code&sortorder%5B12%5D=rlcatcrit2001&sortorder%5B13%5D=spcrecid&sortorder%5B14%5D=kingname&debug=0&taxa_subspc=0&taxa_stock=0
  • Mise en place d'un Herbier de référence aux COMORES

    Gérer d'une manière rationnelle les ressources naturelles d'un pays, signifie à priori une évaluation précise du bilan du patrimoine naturel, de l'habitat d'origine animale ou végétale, des espèces indigènes, endémiques, rares, menacées d'extinctions ou envahissantes. Cette biodiversité implique l'établissement d'un inventaire le plus exhaustif possible.Gérer d'une manière rationnelle les ressources naturelles d'un pays, signifie à priori une évaluation précise du bilan du patrimoine naturel, de l'habitat d'origine animale ou végétale, des espèces indigènes, endémiques, rares, menacées d'extinctions ou envahissantes. Cette biodiversité implique l'établissement d'un inventaire le plus exhaustif possible.


    http://www.sud-expert-plantes.ird.fr/projets/dossier_217
  • Mohéli l'île nature Visitons Mohéli avec la Maison de l'Ecotourisme à Mohéli (MEM)

    http://www.moheli-tourisme.com/
  • Mohéli l'île nature Visitons Mohéli avec la Maison de l'Ecotourisme à Mohéli (MEM)

    http://www.moheli-tourisme.com/
  • Muséum d'histoire naturelle de Paris Un certain nombre d'études sur les plantes et les poissons d'eau douce des Comores ont été menées par des équipes du MNHN.

    http://www.mnhn.fr/museum/foffice/transverse/transverse/accueil.xsp
  • Oiseaux des Comores (page web du Musée royal d'Afrique central) Le MRAC  a en chantier un Atlas sur les oiseaux des Comores, atlas qui devrait voir le jour en début 2008 sous la direction du professeur Michel Louette.

    http://biodivcomores.africamuseum.be/Biodiversity/Birds/Bird_home.htm
  • Page web des sites Ramsar sur les Comores Dans cette base de données de la Convention Ramsar, vous pouvez accéder grâceà la liste déroulante les sites Ramsar des Comores, le lac Boudouni dans l'île de Mohéli,le Mont Karthala à la Grande Comore et le Mont Ntringui à Anjouan.

    http://www.wetlands.org/RSDB/default.htm
  • Page web du Département de Zoologie du Musée royale de l'Afrique centrale Le Musée royale d'Afrique Centrale sise dans la ville de Tervuren en Belgique developpe au travers du département Zoologie un partenariat avec le Centre national de documentation et de recherche scientifiquedes Comores (CNDRS). Et depuis une vingtaine d'années des études ont été menées. Un livre remarquable sur la faune terrestre des Comores  a été produit.

    http://www.africamuseum.be/research/zoology/vertebrates/research/zoology/vertebrates/ornithology
  • Page web sur les Comores de l'Ong suisse Terre et Faune
    http://www.terre-et-faune.org/projets/comores.php
  • Plan global d'Action des ressources phytogénétiques Le Plan global d'action fait la promotion de la conservation et de l'utilisation durable des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture. Les activités principales sont la conservation in situ, l'utilisation durable des ressources phytogénétiques et le développement des capacités institutionnelles et nationales.
    http://icppgr.ecoport.org/gpatoc.htm
  • Pnud Comores
    http://www.km.undp.org/
  • Point focal national belge Le Point focal belge de la Convention sur la diversité biologique mène une politique dynamique dans un cadre de partenariat avec un ceratin nombre de pays africains. Il appuie ces derniers dans la conception et l'hebergement des centres d'échange sur la biodiversité et la biosécurité

    http://www.biodiv.be/
  • Programme Régional pour la Protection des végétaux (PRPV)

    Le Programme Régional de Protection des Végétaux, connu sous le sigle « PRPV », a démarré en 2003 et s'achèvera en 2008. Il est financé par le Fonds Européen de Développement (FED) à hauteur de 4,85 millions d'euros et par la Réunion (Etat, collectivités territoriales et Fonds Européen de Développement Régional) à hauteur de 1,24 millions d'euros. Sa mise en œuvre est assurée par la Commission de l’Océan Indien (COI) qui réunit :

    • Les Comores
    • Madagascar
    • Maurice
    • La Réunion
    • Les Seychelles

    http://comores.prpv.org/index.php/fr/pays_et_partenaires/comores
  • Rapport national des Comores pour la COP7 Ramsar
    http://www.ramsar.org/cop7/cop7_nr_comores.htm
  • Rousettes de Livingstone (Site de l'Ong Action Comores)
    http://ibis.nott.ac.uk/Action-Comores/
  • Réseau Mondial de surveillance des récifs coralliens (Icri)
    http://www.icriforum.org/secretariat/french/F_ICRI_members.html
  • Réseau récifs océan Indien
    http://www.cordio.org/default.asp
  • Site Holambe, informations générales sur les Comores
    http://www.holambecomores.com/public/index.php
  • Site Initiative Equateur L'Initiative Equateur met en avant les projets entrepris dans les collectivités locales de la zone équatoriale qui luttent pour la réduction de la pauvreté grâce aux efforts de conservation et à l'utilisation durable de la biodiversité. L'Initiative Equateur existe pour appuyer le Sommet Mondial pour le Développement Durable (SMDD) et la Convention sur la diversité biologique.
    http://www.undp.org/equatorinitiative/french/index.htm
  • Site Mwezinet, informations générales sur les Comores
    http://www.comores-online.com/mwezinet/index.htm
  • Site de l'Association Megaptera sur l'observation des mammifères marins
    http://www.megaptera-oi.org/07-COMORES.htm
  • Site de la présidence de l'Union des Comores
    http://www.beit-salam.km/
  • Site de la présidence de l'île autonome d'Anjouan
    http://www.anjouangov.com/content_fr/index.html
  • Site du gouvernement de l'Union des Comores

    Le gouvernement comorien vient de lancer un site web pour mieux faire connaître les actions des différents départements ministériels.


    http://www.gouvernement.km/
  • Site portail de la Convention La convention sur la diversité biologique a été ouvertà la signature au "Sommet de la Terre", à Rio, le 5 juin 1992. Elle est entré en vigueur le 29 décembre 1993, 90 jours après la 30ème ratification. 188 pays sont signataires de la Convention dont l'Union des Comores.



    http://www.biodiv.org
  • Site sur le coelacanthe Ce site a été developpé par Jerome Hamlin, un passioné du coelacanthe

    http://www.dinofish.com/
  • Site sur les chauve-souris de Livingstone
    http://www.thewildones.org/Animals/livstone.html
  • Site web Association AIDE

    L'AIDE est une ONG crée le 10 Novembre 1997 avec l'appui de la Direction Nationale de l'Environnement et de la Commission de l'Océan Indien à travers le Programme Régional Environnement. Elle compte aujourd'hui une trentaine de membres et de personnes ressources. Son objectif global est de : contribuer au développement durable des Comores à travers des actions de recherche et de conservation de l'environnement


    http://aide.africa-web.org
  • Site web de l'écotourisme à Mohéli

    Site web de l'écotourisme de l'île naturelle de Mohéli


    http://www.moheli-tourisme.com/
  • Tout ce que vous voulez savoir sur la Convention : questions fréquemment posées.
    http://www.biodiv.be/convention/cbd-faq
  • Union Mondiale pour la Conservation de la Nature (IUCN)
    http://www.iucn.org/
  • Université des Comores
    http://www.univ-comores.com/

URLs that appear in other types of objects: news, stories, events